29 oct. 2009

Chez les radins, « Ecologique » est déjà un mot de trop, ils l’était depuis toujours sans faire exprès

Un exemple, c’est moi.Un amateur de l’infusion de fleurs de sureau.

Si ça m’est un plaisir de boire cette tisane très parfumant, il l’est beaucoup moins quand je dois jeter les fleurs utilisées qui sentent encore bon.

P1190698
Pain au Sureau et au Miel

P1190706
Fleurs de sureau avant être infusées
P1190688
C'est eux, les taches noires dans le pain.

 

Quand on habite en ville, tout se paye, même les fleurs (normalement ça s’offre les fleurs, non ?)

Un jour, j’ai décidé de ne rien jeter...

Sinon? En manger. Mais comment ? En soupe ? Pourquoi pas, mais je verrai bien en pain, ces minuscules fleurs qui ressemblent à des graines de quelconques.

Y rejoigne une idée de booster avec du miel, ce n’était pas si mal : le parfum de sureau a un côté légèrement relevé (piquant? stimulant ? fumé ? envoûtant ? ou bien tout ça ?) et il fait une liaison avec le miel un peu en style de pain d’épice, mais sans la lourdeur sucré-collant et avec la légèreté florale.

P1190702

Application au petit déjeuner

Saveur rustique, automnale, frugale

Ahhh, que je suis content d’avoir un bon pain et de n’avoir rien à jeter !

Vous pouvez jouer un avare de temps en temps, c’est amusant et économique.

Pour cela :

D’abord consommez la tisane (avec 2 càs de fleurs séchées) pour en avoir le reste.

J’ai pu le garder sans problème pendant un jour au frigo avant d’exécuter le pain.

Les autres ingrédients :

Levain : 130g (et oui-, je vous présente mon nouveau levain!)

Farine blé T150 :390g

Miel (du Gâtinais dans mon cas):3 càs, une quantité juste pour le parfum et l’arrière-goût sucré, pour plus de goût offensif, passez aux 4-5 càs.

Sel gris : 7g

Eau : 240-260ml (un peu moins que d'habitude, car les fleurs apportent l'humidité)

 

Procédez comme pour faire le pain au levain

Le moment de l’incorporation des fleurs de sureau : après le pétrissage avant d'entrer dans la première fermentation

 

 

Posté par Luna k à 15:42 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Chez les radins, « Ecologique » est déjà un mot de trop, ils l’était depuis toujours sans faire exprès

    Eh bien dis donc le nouveau levain travaille bien ! Il est magnifique ce pain. C'est un rêve de pain !
    J'aime beaucoup le parfum des fleurs de sureau. Je ne connais pas les fleurs séchées, mais les fleurs fraîches sentent déjà le miel.
    Je vais attendre le printemps et cueillir des fleurs fraîches au bord des chemins. Ici, les chemins sentent bon au printemps ! On pourrait peut-être faire le pain avec des fleurs fraîches ? Ici, les grand mères font des beignets avec les fleurs de sureau. Alors pourquoi pas du pain ?

    Posté par Marie-Claire, 29 oct. 2009 à 18:32 | | Répondre
  • Magnifique idée, encore... je n'ai encore jamais cueilli les fleurs de sureau, je crois que je apsse à côté de quelquechose.

    J'aimerais arriver à faire un pain aussi bien... et puis cette proposition non collante-sucrée à outrance est très tentante.

    Posté par VanessaV, 29 oct. 2009 à 19:41 | | Répondre
  • Bienvenue à ton nouveau levain!!
    Et, plus haut, ton idée de confire le coing cru dans le miel, mmmmm. Et idem pour tes betteraves caramélisées... Plein de gourmandises chez toi, comme d'hab. Bonne journée!

    Posté par Flo Makanai, 21 nov. 2009 à 08:20 | | Répondre
  • Rien de se perd !

    Posté par Tiuscha, 30 nov. 2009 à 14:39 | | Répondre
Nouveau commentaire