16 nov. 2009

Coing Coing : Moche et Riche

Surtout en vitamine C et également en d’autres bonne substances aussi. Ce qui lui fait un fruit médicinal. Et en Parfum, il est carrément le champion. Il se consomme souvent cuit, mais il est possible de le consommer CRU, pour profiter pleinement de ses vitamines et de son parfum: Coing Confit Froid au Miel (Mogwa Cha)

P1190889

Si près ainsi, n'avez vous pas l'impression que ça sent bon?
P1190880

Franchement, non seulement il n'est pas beau-lisse mais il est dur et acide, bon, nous allons le dompter en confisant au sucre (ici au miel)

Simplissime Ingredients et Recette:
Il faut du miel (ou du sucre) de même poids que le coing, c'est tout.
- Éplucher (ou pas, s’il est Bio),
- Égrainer le milieu,
- Trancher la plus mince possible, 1mm, par exemple à l’aide d’une mandoline
- Entasser bien en intercalant au miel de temps en temps et finissez par couvrir abondamment du miel  
- Laissez les se fusionner au moins une semaine

P1190903

Petits pignons faisant l'ambiance de l'est. Où? En Corée.

Dégustation
- Prélever dans une jolie tasse un peu de coing et son sirop,
- Verser de l’eau bien bouillante
- Faites infusionner
*Avant de boire : OOuvrez largement vos deux narines et l’inspirer vers votre intérieur, profitez de ses particules parfumant qui monteront à votre cerveau et qui vous rendront bonne humeur agréable. Buvez et réchauffez votre corps et âme.
Un rituel magique avant de traverser l’hiver rude…

Comme je suis surnommé « le cheval » car je mange des choses inhumaines selon mes amis ( des trucs très fibreux) et, j’arrive à manger même le residu-pulpe-coing après avoir bu le thé. Vous pouvez essayer mâchouiller...

Posté par Luna k à 18:47 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Coing Coing : Moche et Riche

    Avec grand plaisir je mâchonnerais. Je fais dès demain!!

    Posté par VanessaV, 16 nov. 2009 à 22:52 | | Répondre
  • Un p'tit "coing" de paradis

    J'aime ce genre de rituels qui font du bien.C'est vrai que l'âme et le corps sont si étroitement liés. Ce qui fait du bien à l'un fera du bien à l'autre. Toutes les bonnes choses qui émoustillent les narines et le palais mettent en émoi le bien-être intérieur. En tous cas, c'est l'effet que ça a sur moi.

    Posté par vika, 17 nov. 2009 à 10:10 | | Répondre
  • Mais c'est pas moche un coing ! C'est d'une belle couleur jaune, rebondi, avec une peau veloutée.Et ça a un de ces parfums ! Un coing placé dans un coin de la maison peut remplacer tous les horribles diffuseurs de parfums synthétiques !

    Ceci dit, le coing a la réputation d'être difficile à éplucher. Et sa chair est dure à couper. Mais un tel parfum se mérite, tu es bien d'accord !

    Nick,tu es un cuisinier du futur. Tu abordes les produits d'une manière complètement inhabituelle et tu nous ouvres l'esprit. Ce confisage à froid dans le miel pour absorber le parfum et l'astringence du coing, puis l'idée de le faire infuser, même Hervé This et Pierre Gagnaire n'y ont pas pensé !!!!

    Je te fais une révérence, cher Nick.

    Posté par Marie-Claire, 19 nov. 2009 à 13:31 | | Répondre
  • J'adore !

    Je viens de faire macérer mes coings. Je me réjouis de goûter ça samedi prochain !

    Je me réjouis de tes prochaines recettes.

    Posté par aprile, 21 nov. 2009 à 09:21 | | Répondre
  • Très intéressante cette infusion de coing... Bien mûr ceci dit, on peut le manger cru, râpé finement.
    Je cuisine beaucoup le coing, il y a beaucoup de recette, dont une de mayonnaise végétale !
    Je vais regarder s'il me reste des coing pour tester.

    Posté par Tiuscha, 30 nov. 2009 à 14:37 | | Répondre
  • je note aussi cet infusat de coing , je suis passée sur le site de la fête du coing , c'est là que j'ai vu un message signé Nick mais je crois que tu as oublié de mettre le lien vers ta recette ( à moins que Stéphane Riss te connaisse intimement !)

    Posté par irisa, 10 déc. 2009 à 18:07 | | Répondre
  • Bonjour, merci pour cette découverte ! J'ai préparé mon coing, mon miel, mais faut-il le conserver au frigo ? A température ambiante ? Combien de temps peut-on le conserver ? Merci d'avance pour vos réponses. Bonne journée Marie

    Posté par marie m., 22 oct. 2015 à 12:38 | | Répondre
    • Non, avec cette quantité de miel, vous n'avez pas besoin de conserver au frigo.
      Merci pour votre commentaire.

      Posté par Luna k, 06 nov. 2015 à 01:23 | | Répondre
  • C'est excellent, je dirais même divin! Et même sans être cheval... la pulpe est extraordinaire...

    Posté par ChristelleH, 28 nov. 2015 à 02:00 | | Répondre
    • Je suis contente que ça vous plaise.

      Posté par Luna k, 03 déc. 2015 à 00:27 | | Répondre
  • Nickel ! Je m'en suis également servie pour parfumer une compote de pommes... Le bon petit goût de coings sans son côté granuleux qui peut ne pas plaire... Miam !

    Posté par Marie M., 28 nov. 2015 à 12:43 | | Répondre
    • ça doit être bien avec le compote de pomme, bonne idée !

      Posté par Luna k, 03 déc. 2015 à 00:28 | | Répondre
  • Bonjour, j'ai trouvé une autre recette où il faut cuire les tranches de coings à la vapeur. Vous me confirmez que vous ça fonctionne cru ? Merci beaucoup

    Posté par Gwen, 19 nov. 2016 à 10:28 | | Répondre
  • Bonsoir, j'ai fait la recette à la lettre. Il y a plein de jus, les tranches de coing flottent à la surface... un vrai gâchis

    Posté par Gwen, 21 nov. 2016 à 22:42 | | Répondre
    • C'est tout à fait normal; Il faut être comme ça. Vous avez attendu probablement une consistance de confiture ?

      Posté par Luna, 10 déc. 2016 à 12:20 | | Répondre
Nouveau commentaire