13 déc. 2009

Cape de Mage Mendiant (suite)

Après la belle histoire, il pourrait arriver…

P1200663

Quand il y en a un, ça va, c'est quand il y en a plusieurs…

...

Tant mieux, plus de trésor, alors !

Nous voici, à  l'heure de la récréation avant-noël.
Pour des mains habiles, facile à faire, pour les maladroites, tout à fait faisable en suivant point par point mes notes.
À la veille, préparez la pâte de speculoos
Ingrédients pour 4 capes (équivalent à environ 25 pièces de biscuit):
100g farine T45
70-60g cassonade (cassonade foncée ou du sucre brun)
70 g beurre mou
1/3 càc cannelle en poudre
1/3  oeuf
1/3  càc mélange en poudre de clous de girofle, muscade, gingembre et anis
1/3  càc  levure chimique
1/3  càc de sel
- Mélangez bien lisse tout sauf farine, poudre à lever, et sel
- Tamiser ces poudres et incorporer dans la pâte
- Laissez reposer 12h dans le  frigo
Garnitures pour décorer à la fin
- Chocolat à fondre 200g
- Divers fruits séchés et de fruits secs (grillés sec à la poêle) de votre choix: 10 càs
- (option) feuille d’or à poser sur quelques morceaux de fruit séché
Le lendemain, on fabrique un moule conique. Il faut pour celà:
- Un papier format environ A4 (21x30cm) assez épais pour être le moule assez rigide qu’il ne s’aplatirait pas lors du posage de biscuit
- Des agrafes pour fixer le moule + ciseaux
- Papier sulfurisé
- 8 pinces à linge
P1200603Voici le patron du moule.
En cliquant ici "Cape",vous pouvez obtenir le patron à imprimer.

P1200604
En générale, l’imprimante ne permet pas le papier épais, imprimez donc sur un papier normal.  Découpez selon la ligne noire.
P1200607
Posez sur le papier épais
P1200609
Tracez les contours suivant le patron, sans oublier de marquer la ligne « L », la frontière entre rose et gris.
P1200610
Découpez
P1200611
Roulez jusque le « C » joigne bien la ligne « L ». Ainsi le moule est renforcé par le papier qui est glissé à l’intérieur de cône.
P1200616
Agrafez  3 points pour fixer.
P1200617
Le patron pour papier sulfurisé : gardez seulement  la partie rose
P1200618
Posez le sur le papier sulfurisé. Tracez avec la pointe de couteau, ça laisse la trace blanche à suivre pour la découpe.
P1200622
Faites 2 exemplaires de A et 4 exemplaires de B. Ce patron B a deux oreilles pour qu’on puisse manipuler(vous verrez plus tard comment).
P1200625   
Couvrez le cône avec un patron A, agrafez 2 points, maximums vers les bords pour que ça ne touche pas le biscuit.
P1200626
Maintenant la pâte de biscuits. On commence par les 4 cannes. Prélevez la quantité de 4 boules de 1,5 cm, ajoutez un peu de farine (3 bonnes pincées pour chaque boule), malaxez bien et roulez et courbez la tête de bâton. J’ajoute de la farine pour que les bâtons reste ronds fermes sans s’étaler pendant la cuisson.
Mettez les cannes au four préchauffé à 180°C pendant 10 min.
P1200639
La cape: Sur le patron A restant, étalez grosso modo un quart de la pâte avec vos droites
P1200629
Retourner contre le Patron B. (La pâte est sendwitché entre A et B). Finissez d'étaler la pâte à l'aide d'un rouleau suivant la forme de Patron A. Les bordures irrégulières sont bien pour un effet dramatique du mendiant.
P1200633
Enlever LENTEMENT le Patron A.  L'ensemble de la pâte et le patron B est prêt à aller au four préchauffé à 180°C: La cuisson 10min.
P1200641
MOULAGE: Nous arrivons au moment important. Soyons rapide-décisifs. Car le biscuit se durcit rapidement. Prévoyez plus de quantité de pâte au cas où vous rateriez 1 ou 2 capes.
- Ne mettez pas au four toutes les pâtes en même temps, mais un par un à l’intervalle de 5 min pour que vous ayez le temps de travailler. Moi je fais carrément l’un après avoir fini l’autre.
- Dégagez bien la planche de travail
- Disposez le moule juste à côté, et les pinces aussi.
- Sortez le biscuit cuit et posez vite sur la planche .

-Couchez immédiatement le moule au milieu sur le biscuit

-Couvrez sans hésiter le moule avec le biscuit encore mou en tenant par deux oreilles de papier.
(Vous entendrez le biscuit un peu craquer, ce n’est pas grave, ne vous craquez pas, continuez.)

- Serrez, fermez, pliez les deux bouts de papier,
- Fixez avec deux pinces

-Laissez refroidir, debout, complètement.

Enfournez la pâte suivante. Et l’on recommence…
P1200644
Puis voilà, débarrassez de papier et de moule.
À ce stade, le biscuit est très fragile, maniez avec beaucoup de précaution. A la fin,  enrobé de chocolat, ce sera plus solide. Mettez bien à l’abri de mains des enfants.
P1200653
Faites fondre le chocolat.
Tenez la cape dans une main, l'autre avec un pinceau, ou un couteau à beurre, tartinez assez épais du chocolat,  collez les garnitures (ou pour les petites graines, lancer une poigné à l'intérieur , elles collent sur le parois, pressez dessus légèrement).
Allez assez rapidement (mais, tout de même ici, on est moins pressé que le moulage de biscuit), pour que le chocolat ne durcisse pas trop avant de coller les décorations.
Je ne savais pas que mes baguettes pointues seraient si utiles pour ça !


Ouf ouf, quel travail, mais pensez à vos convives surpris et amusés, ça vaut la peine.

Avec un emballage bien protégeant, anti-choc, il est super pour offrir.


Bon travail à vous.

Posté par Luna k à 00:01 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur Cape de Mage Mendiant (suite)

  • Moi qui ai toujours été nulle en travaux manuels...C'est pas gagné!
    Douée comme je suis, je ne suis pas sûre de réussir d'aussi belles capes que les tiennes, par contre l'effet dramatique du mendiant sera je pense garanti!!!

    Posté par vika, 13 déc. 2009 à 10:01 | | Répondre
  • Chapeau, mélanger travail manuel, patron en carton, et recette délicieuse, bravo ! Je vais essayer quand j'aurai le temps, ça vaut le coup, merci.

    Posté par la Mère Castor, 13 déc. 2009 à 12:42 | | Répondre
  • Si bien expliqué, il me semble qu'on ne peut pas rater ! Moi aussi je vais essayer !

    Je crois que sur canalblog on peut mettre un PDF en fichier joint, il faut cliquer sur l'icône "insertion d'un fichier" dans la barre d'outil, et ensuite, les internautes peuvent télécharger ce fichier.

    Posté par Marie-Claire, 14 déc. 2009 à 08:37 | | Répondre
  • Nick répond à TOUS

    ça a l'air long, tous ces etapes, mais en réalité très simple. J'ai raté mon premier biscuit, après ça marchait tellement bien, c'était moins bien. Car la forme sortait trop réguliére, nikel, pas assez "mendiant hirsute". Dosez donc savamment "bien faire la base, le moule" et "faire vite et grosso modo, la pâte"

    (Merci Marie-claire, grâce à toi, j'ai pu mettre le lien de téléchargement.)

    Posté par nick, 14 déc. 2009 à 11:24 | | Répondre
  • C'est une bonne idée d'offrir la cape .
    Ce sera le cadeau surprise pour ma petite famille au soir de Noël.
    Merci Nick!

    Posté par lulu, 14 déc. 2009 à 19:27 | | Répondre
  • de l'Art, du grand Art... et beaucoup de poésie gourmande, c'est magique !

    Posté par missmu, 16 déc. 2009 à 16:12 | | Répondre
  • très heureuse de tomber sur ton blog, bravo!!

    Posté par Zoubida, 16 déc. 2009 à 19:03 | | Répondre
  • Happy 2010 !

    Mille souhaits, mille voeux, mille petits bonheurs pour cette nouvelle année!

    bisous

    Casa

    Posté par Casa Dolce Casa, 31 déc. 2009 à 18:49 | | Répondre
  • Je n'ai pas osé en faire et pourtant avec l'histoire, cette délicatesse, quel beau cadeau!

    Posté par VanessaV, 04 janv. 2010 à 13:26 | | Répondre
Nouveau commentaire