16 avr. 2013

Muk à l'hibiscus : Dessert nouilles à prendre avec des baguettes

 

 

 

nouille muk 1

 

Manger les nouilles pour le dessert, c'est amusant.
Les prendre avec des baguettes, c'est dépaysant.
Savoir que tous les ingrédients sont des végétaux, c'est rassurant.
Voir les jolies couleurs transparentes, c'est ravissant.
Tous cela en moins de 100 calories, c'est cadeaux.

 

 

nouille muk hibiscus 1



Le muk est une gelée coréenne à base de toutes sorte de fécule. Les plus appréciées sont de haricot mungo, de glands de chêne et de sarrasin. Comme le tofu, eux-même n'ont pas de goût marqué. On aime la subtile astringence tannique ou le noiseté et adore la texture élastique. En version salée, ça se mange avec la sauce de soja et des herbes. (Voir une recette de muk de mungo (chongpo-muk) ou le muk de glands de chêne (dotori muk)

La saveur de la gelée de haricot mungo est particulièrement neutre et bonne pour en faire un mets sucré. Sa texture est plus élastique que l'aga-aga et a plus de tenu que la gélatine.
Pour ce dessert, les Coréens utilisent habituellement l'« Omija » graine aux cinq saveurs. Il donne une infusion rouge transparente aux saveurs complexes. Ici, nous avons l'hibiscus qui pourrait être employé à sa place.

 

 

nouilles muk 3


Ingrédients de Muk à l'hibiscus (4pers)
5g de fleurs d'hibiscus séchées
400ml d'eau
30g de fécule de haricot mungo
50g de sucre blanc
1g de sel
2 c à soupe de kiwis en dés
1  ou demi- citron

-Portez à ébullition 400ml d'eau
-Eteignez le feu et versez-y l'hibiscus
-Laissez infuser 20min, à couvert
-Filtrez l'infusion tiède et récupérez-en 300ml
-Mélangez 100 ml avec la fécule
-Mélangez 200ml avec le sucre et le sel
-Commencez à chauffer ce dernier mélange sur feux très doux (3/9) pendant 5min
-Ajoutez-y le mélange de fécule et continuez la cuisson encore 10min EN REMUANT SANS CESSE
-La pâte tombe en ruban large, assez dense
-Éteignez le feu et remuez encore 2min
-Versez dans un récipient large, en verre de préférence
-Laissez solidifier A TEMPÉRATURE AMBIANTE (le mien, avec l'épaisseur de 1 cm, ça a pris moins de 2h)
-Décollez la gelée délicatement et découpez en fine lanières d'épaisseur de 2-3mm (en appuyant sur le couteau), puis en nouilles (prenez le couteau comme un crayon et tracez sur une lanière pour diviser en 3nouilles)
-Dressez les nouilles et les dés de kiwi
-Arrosez un peu de jus de citron au moment de manger (ou avec une sauce lactée comme crème, yaourt, fromage blanc)

Astuce pour un meilleur résultat : Plus la pâte est cuite au petit feu et plus lentement (pour arriver à l’ébullition), plus les nouilles sera élastiques.
Quand j'ai le temps, je fais carrément à la veille et laisse tremper la fécule dans l'infusion toute la nuit au frais (bien couvert). Ainsi chaque particule prend maximum d'humidité et le résulta plus élastique. C'est la même principe que la pâte de crêpe passée une nuit est meilleure. C'est de la cuisine moléculaire !

Cette gelée ne se conserve pas au frais, cela change la texture. On peut le garder 1jours à la température ambiante dans un récipient fermé et propre. Si vous voulez les préparer à l'avance, dressez les nouilles de muk dans les verres (ou les bols) à servir, couverts du film plastique pour empêcher le desséchement. Il suffit d'y ajouter le fruit et la sauce au moment de servir.

 

 

Posté par Luna k à 08:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Commentaires sur Muk à l'hibiscus : Dessert nouilles à prendre avec des baguettes

    Hum c'est tentant : cela me changerait des "nouilles" vietnamiennes, le chè tao xon, à base de fécule d'haricot mungo, très sucrées avec le sucre liquide et le lait de coco!!

    Posté par VanessaV, 16 avr. 2013 à 10:43 | | Répondre
    • Bonsoir Vanessa !
      Es-tu sûre que le " chè tao xon" est en nouilles ? Tu perles de nouilles vertes en tapioca ? J'adore le dessert "Trois couleurs" qui ressemble à ce que tu dis.
      En tout cas, merci pour ta visite.

      Posté par Luna k, 16 avr. 2013 à 22:28 | | Répondre
  • Génial, j'adore les fleurs d'hibiscus, j'en ai beaucoup mangé à Taïwan, je n'en avais jamais vu en Corée ! Vous les mangez confites vous aussi, ou vous utilisez seulement les fleurs séchées pour aromatiser d'autres trucs ?

    Posté par camille, 16 avr. 2013 à 13:09 | | Répondre
    • Non, en Corée, il n'y a pas de hibiscus. L'original de ce dessert est fait avec l'infusion des fruits (baies) de OMIJA. Parfois on voit aux epiceries coréennes.

      Posté par Luna k, 16 avr. 2013 à 22:31 | | Répondre
  • Aaaah, d'accord, l'hibiscus est un peu trop subtropical pour la Corée en fait, j'aurais dû deviner... Quoiqu'à Jeju, le climat est peut-être assez doux pour en faire pousser deux ou trois ?

    Avec l'omija, le goût du dessert doit être très différent, d'après ce que je lis sur ce fruit, entre la pulpe, la peau et le noyau, les saveurs sont très marquées... Vous utilisez les baies séchées et entières ?

    Posté par camille, 17 avr. 2013 à 00:31 | | Répondre
    • Tu sais ce que je t'ai dit gravement ignorant ?
      L'hibiscus est la fleur nationale de la Corée ! .... Ne dis à personne que j'ai dit que'en Corée il n'y a pas d'hibiscus.
      Je ne savais pas que c'etait la même fleur. Enfin la fleur coréenne est un peu différent, elle est en mauve pale, mais quand même, c'est Hibiscus syriacus. Oh lala, quelle honte !
      Pour Omija, oui, la baies séchée entière, on laisse dans l'eau, meme froide pendant qualques heures.

      Posté par Luna k, 17 avr. 2013 à 23:08 | | Répondre
  • je ne sais pas si je pourrais trouver de la fécule d'haricot mungo ici... au Québec... mais je trouve ça tellement l'fun! Quelle allure! Complètement joyeux!

    Posté par Louise, 17 avr. 2013 à 02:14 | | Répondre
    • Si vous n'avez pas de epicerie coréenne, on peut la trouver chez les chinois aussi.
      Les coréens en vendent sous le nom de "poudre de chong po muk".
      Bon courage !

      Posté par Luna k, 17 avr. 2013 à 23:11 | | Répondre
  • Rhaaa, cette recette là m'intéresse aussi, je vais essayer très vite.
    Et je vais mettre ton blog dans mes favoris, j'y trouve plein de belles choses !

    Posté par Girafe, 18 avr. 2013 à 14:57 | | Répondre
    • Merci Girafe pour ton message !
      Un conseil pour cette recette : Plus la pâte est cuite au petit feu et plus lentement (pour arriver à l’ébullition), plus elle sera élastique.
      D’ailleurs,quand j'ai le temps, je fais carrément à la veille et laisse tremper la fécule dans l'infusion toute la nuit au frais (bien couvert). Ainsi chaque particule prend maximum d'humidité et le résulta plus elastique. C'est la même principe que la pâte de crêpe passée une nuit est meilleure.

      Posté par Luna k, 18 avr. 2013 à 22:28 | | Répondre
Nouveau commentaire