02 sept. 2014

Tofu fatigué d'être un héros

Nos médias adorent vendre les gens et les choses « starifié », les aliments n'y échappent pas. Les « super-aliments » est un bon titre raccrocheur en traitant le sujet de l'alimentation saine. Or, ces aliments adulés peuvent devenir une victime de leur sucées.

 

tofu coréen

Tofu mi-ferme acheté à une epicerie coréenne à Paris



Par exemple, le tofu.
De ce qu'il était tranquillement, il est désormais un héros pour les uns, un diable pour les autres.
Je pensais d'écrire sur le tofu depuis un moment. Il aurait pu être un long billet sur sa naissance, son histoire, accompagné des exaltations pour ses vertus diététiques. Mais non, j'ai l'impression que tout cela n'ajoutera pas grand chose pour montrer ce qui est réellement le tofu.

 

tofu français ferme

Tofu ferme acheté à un magasin bio français


 
Originaire de l'Asie, le tofu n'est plus si exotique en Occident, il est facilement trouvable au rayon santé-bio, en deux versions, « ferme » pour confectionner des simili-steaks, et « soyeuse » pour remplacer les laitages.
J'ai un sentiment vaguement désolant en les voyant, car, c'est loin de ce que j'ai comme image la plus représentative du tofu.

Certes, si le marché de tofu en France propose ainsi, c'est ce que les consommateurs locaux veulent. Allié des végétariens et de ceux qui sont soucieux de diminuer la consommation de produits d'origine animale, il est devenu un symbole de l'alimentation saine, auréolé de la «protéine alternative». Du coup, manger du tofu évoque plus un acte de bonne résolution qu'un plaisir : « ça n'a pas de gout, mais j'en mange pour la santé  ! ».

 

tofu français soyeux

Tofu soyeux acheté à un magasin bio français


C'est cette prépondérance diététique qui lui pèse lourd et empêche finalement de l'aimer simplement comme qu'il est, un aliment délicieux. La croyance en soja super héros-aliment a fini par causer des méfiances et des attaques. Les études scientifiques réalisées sur ce produit à priori bon-à-tout, concluent deux résultats opposés : soja tueur vs soja sauveur, deux camps chez les consommateurs aussi, en créant la confusion.
Le soja n'y est pour rien, il n'est pas un héros, le tofu n'est qu'un tofu. Il serait plus heureux de simplement nourrir les hommes, si possible délicieusement, que d'être le combattant pour l'alimentation saine !

Plus moelleux que diététique
Pardon ? Délicieux, le tofu ? (ce propos est encore problématique ou vous fait rire !)
C'est vrai que le tofu est pour beaucoup de gens le synonyme d'un machin pâle sans intérêt... Cela dit, si le «délicieux» veut dire « gouteux de manière prononcée », le tofu n'est effectivement pas le cas. Surtout si on le compare à la viande ou au laitage. Mais pourquoi le comparer ? Le tofu est comme il est avec sa particularité propre à lui.

 

 

tofu chinois

Tofu mi-ferme acheté chez un fabricant chinois à Paris



Le tofu aurait été inventé au IIe siècle av. J.-C en Chine (certains prétendent que ce serait plutôt vers le Xe siècle, inspiré d'après le formage de lait d'animaux, venu du nord de l'Asie, arrivé avec les Mongoles). La technique a été ensuite transmise vers la Corée, le Japon et les pays de l'Asie de Sud-Est.
Il existe plusieurs sorte de tofu, de extra-ferme jusqu'à extra-tendre, séché ou décongelé, saveur nature, fumée ou fermentée. Actuellement, c'est toujours en Chine qu'il reste plus de variété, tandis que en Corée et au Japon, le tofu type nature-moelleux occupe la plupart de la consommation.

En outre, dans l'ensemble de pays d'Asie de l'Est, si le tofu est toujours plébiscité en dépit de l'abondance de la viande (jadis, le bouddhisme interdisait la viande en recommandant les produits de soja), c'est incontestablement pour sa tendresse élastique.
C'est ce charme de tofu moelleux (mi-ferme) que j'aimerai partager avec vous autour de 3 recettes à venir. Ces recettes mettent en honneur le tofu comme on aime en Asie, sans vouloir être un ersatz de la viande ou du laitage.

  • Mapo tofu (tofu et porc haché sauce pimentée), recette chinoise où l'on apprécié les tendres morceaux de tofu saveur douce et noisetée, enrobés d'une sauce richement délicieusement épicée
  • Dubu jeongol (fondu au tofu et boeuf), recette coréenne, bouchées de tofu attendries et gorgées de savoureux bouillon de boeuf et de légumes
  • Agedashi tofu (beignet de tofu sauce dashi), recette japonaise, on aime le contraste de croustillant de l'enrobage et moelleux du tofu


Un inconvénient, c'est que ce tofu moelleux ne se trouve qu'aux épiceries asiatiques ! Le tofu le plus représentatif en Asie n'a pas en fait franchi la frontière pour ainsi dire...
Qu'est ce que je vous ai dit ? La véritable fusion culinaire n'est pas tant de mêler les nouveaux ingrédients, mais de toucher la nouvelle texture. (lire le billet à ce sujet)

Informations pratiques et quelques précisions : Tous tofu, mais une consistance n'en vaut pas une autre. Comment les distinguer ?  En France, il en existe 3 textures diffétentes selon la densité, c-à-d, le dégré de l'égouttage d'eau (Voyez les images ce-dessus).

tofu variété


Perso, j'utilise les marques coréennes et japonaises (epiceries coréennes et japonaises) et le tofu chinois acheté directement chez un fabriquant à Paris ( 4 rue Rampal (Liant Liant) et 10 rue Rampal (Les nouveaux délices).)
Les tofus moelleux en vente aux supermarchés chinois ont trop d'eau, flasque et manque de gout.

Posté par Luna k à 18:40 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Tofu fatigué d'être un héros

    Merci pour cet article très éloquent malheureusement je n'arrive pas à me m'y faire : soja, tofu. Impossible d'avaler cet aliment qui me dégoûte. Que faire ?
    Du coup, beaucoup de recettes sont pour moi irréalisable. Et pourtant cela me rendrait bien service car je ne veux pas manger de viande.
    A bientôt.

    Posté par Christine, 02 sept. 2014 à 22:37 | | Répondre
    • Bonsoir Christine,
      En générale, ceux qui l'aiment pas, c'est à cause de sa fadeur. Mais si vous dites que les produits de soja vous degoutent, est-ce vous y sentez une odeur particulière, même avec une sauce bien corsée ?
      Quelles recettes, quels types de tofu (ou de soja) avez vous déjà gouté ?
      Est-ce que vous avez gouté le "kinako" (poudre de soja grillé, eventuellement mélangé avec du sucre), c'est ce qui sent le moins l'odeur de soja et facile à manger.

      Si c'est pour remplacer la viande, j'ai entendu que le lupin est aussi tres riche en proteine.
      apres tou, quand on a un probleme avec un aliment, je pense qu'il n'y a pas de raison d'y insister. Il y a tellement d'autres bonnes choses à manger !!

      Posté par Luna, 02 sept. 2014 à 23:20 | | Répondre
  • Pour avoir été élevée au tofu depuis les années 80, je m'y suis faite. Au début j'étais forcée et ma mère ne cuisinait que le tofu ferme (très très compressé) ou fait maison comme le caillé mais sans jamais l’accommoder. Alors j'étais assez dégoutée par la semelle (et non l’élasticité) du premier et la fadeur du second, surtout avec le reste du "petit lait" aigre.
    Depuis que c'est moi qui le cuisine ou que je le mange dans les bons restaurants japonais, coréens ou chinois, je dois dire que j'en redemande. S'il est ferme je le fais blanchir et je le laisse dans une marinade coupé en petits cubes, je le frits etc.. Et pour le tofu soyeux je ne le prends que comme ingrédients dans des tartes ou cheese-cake (bavarois) mais pas encore seul.
    J'attends avec impatience tes recettes pour tester le tofu souple asiatique... surtout que le mapo tofu est une de mes recettes fétiches dans notre restaurant chinois parisien préféré.

    Posté par VanessaV, 03 sept. 2014 à 10:29 | | Répondre
    • Houlà, c'est pas facile de manger du tofu "brut" comme ça, surtout quand on est un enfant ! Heureusement t'es pas une vitime du tromatisme !

      Posté par Luna, 05 sept. 2014 à 23:27 | | Répondre
  • Lina,

    Merci pour votre blog que j'apprécie tant que je me suis permise depuis pas mal de temps de le mettre en lien sur le mien. Je me pose des questions sur le tofu des épiceries asiatiques car la qualité du soja (OGM/non OGM) n'est pas précisée; Qu'en pensez-vous?

    Posté par venezia, 03 sept. 2014 à 18:20 | | Répondre
    • Merci Venezia pour votre commentaire.

      Aux épiceries asiatiques, certains tofus ont la mention SANS OGM ou biologique sur l'emballage, et pour ceux qui n'ont aucune mention, on peut effectivement se douter.

      Néanmoins, si vous me demandez comment je choisi mes tofus (ou mes produits en générale), ce n'est pas vraiment d'après les indications sur l'emballage...
      La sécurité alimentaire est une chose très importante, mais je préfère interpréter à ma manière.

      De nos jours où les médias fabriquent l'opinion publique, et les bonnes intentions sont quasi systématiquement détournés à des fins commerciales, se fier aux informations apparentes sanitaires ou aux études scientifiques (qui changent le résultat selon qui a financé la recherche) me parait incertain, insuffisant, voire trompeur.

      Malgré cette insécurité alimentaire généralisée dans notre société, n'est-ce pas qu'il faut bien se nourrir? Surtout, les citadins qui n'ont pas la possibilité de produire eux-mêmes leur aliments sont obligés de consommer ces choses incertaines.

      Pour m'en sortir tant bien que mal, je me suis fait deux critères: le plaisir mental qui renforce le système de défense de notre corps et la confiance en notre corps capable de auto-guerisseur.
      Bien sur, cela doit accompagner une alimentation raisonnable sans excès , équilibrée, préparée avec les produits bruts en évitant les prêts-à-manger.

      La plus grande coupable de la mauvaise santé et des maladies de notre siècle est la stresse !
      Celle-ci est réellement capable de fabriquer les toxines les plus toxiques même si la personne n'est nourrie que de choses les plus saines, tandis que le bonheur a une capacité étonnante de nettoyer, combattre les indésirables pénétrés dans notre corps.

      Je mange donc ce dont j'ai envie, même si ce n'est pas bio, même s'il lui manque la garantie sans OGM, même s'il est trop gras, par contre, je mange de tout sans privilégier un.

      C'etais ma petite vision de l'alimentation saine. (mais une très longue commentaire !)

      Posté par Luna, 06 sept. 2014 à 11:59 | | Répondre
      • Je viens de découvrir votre blog que je suis en train de le dévorer !
        et ça fait plaisir de lire ce commentaire à cette époque de lubies et sectes alimentaires privatives telles que le crudisme, le frugivorisme, le gluten-free, le paléo, etc (qui semblent toutes être des étapes avant la paranoïa totale de la nourriture et l'anoréxie) ! Du bon sens et de la mesure, c'est agréable !

        Posté par Jud-hiroshima, 18 déc. 2014 à 10:55 | | Répondre
        • Merci pour votre visite sur ce blog et je suis ravie de partager mon opinion.

          Posté par Luna, 21 déc. 2014 à 15:04 | | Répondre
  • bonjour, je m'interroge: le tofu de la marque tanoshi http://www.tanoshi.fr/la-gamme-tanoshi/le-tofu-12695192582060.html est il doux, ferme? soyeux??
    cordialement

    Posté par titoulematou, 07 sept. 2014 à 07:53 | | Répondre
    • Bonjour Titoulematou
      Je ne connais pas ce tofu.
      Par contre, je connais un tofu japonais emballé pareil. Sur le carton, il est marqué "tofu soyeux", mais il était beaucoup plus ferme que le tofu français soyeux, du coup j'utilise comme tofu moelleux (mi-ferme)
      Peut-être, votre tofu aussi sera le meme cas ?

      Posté par Luna, 08 sept. 2014 à 15:46 | | Répondre
  • Bonjour,
    Ce tofu a une consistante un peu genre flamby, il est dans une briquette, et ne se conserve pas au frais....

    Posté par titoulematou, 17 sept. 2014 à 15:41 | | Répondre
  • merci pour cet article sur le tofu, je le mange par plaisir, je l'ai goûté préparé par des amis de différents pays asiatiques, une vraie chance ! de plus je ne suis pas végétarienne mais je suis intolérante au lactose .....

    Posté par jollefauquert, 04 déc. 2014 à 23:39 | | Répondre
    • Merci pour votre commentaire Jollefauquert.

      Posté par Luna, 06 déc. 2014 à 23:37 | | Répondre
Nouveau commentaire