100% Coréen ♥ K-FOOD

Ma recette de kimchi en vidéo

  Avez-vous lu ma recette de kimchi ? La voilà enfin en video, vous avez toutes vos chances de réussir votre kimchi maison. Maintenant, c'est à vous, la main dans les choux !      
Manger de bon kimchi authentique, ce par quoi on peut s'initier à l'art de la fermentation coréenne sans la torture olfactive, ni se bruler la langue, c'est possible (si vous n’êtes pas au courant des commentaires sur le kimchi dans ce sens, oui, il peut faire peur à certains.), avec en prime, c'est votre privilège d'être sur ce blog, sa recette pour «  fait maison  ».Imaginez un coréen habitant au fin fond de la Corée, ne connaissant rien sur la nourriture française. Un beau jour, il entend à la télévision la réputation des... [Lire la suite]
Apres la passion et histoire de la glace râpée en Asie, voici le temps de s'initier aux pratiques. Je vais vous montrer deux recettes, une coréenne et une japonaise. La recette consiste à râper la glace en neige et la couvrir avec des garnitures sucrées de choix.   Subak bing-su, glace râpée à la pastéque et lait concentré   Chagak chagak chagak..., je m'entend mâcher la neige mouillée de lait et de sucre Sans machine  Dans les villes asiatique, on rencontre de nombreux restaurants spécialisés, fixes ou... [Lire la suite]

Yakwa (Mil-kwa) : Gâteau aux épices et au miel

Le pain d'épice, les bredeles et les spéculoos etc., de petits gâteaux au miel aux épices, gourmandises très demandées du moment. De mon côté, j'ai les confectionné à la coréenne, avec poivre, gingembre, cannelle, sel et huile de sésame. Tous ces gâteaux sont liés historiquement depuis plus de 1,000ans à travers l'Eurasie. (Lire l'article sur leur cousinage et mariage mixte)Voici le pain d'epices cousin qui vient du côté extrême orientale du continent.       Le chaud de thé relève encore les épices, parfait contre... [Lire la suite]

Yaksik : douceurs au miel et aux épices, recettes médicinales coréennes

Cela fait longtemps que vous n'avez pas vu une recette sucrée dans ce blog, et bien l'air de Noël imprégné de doux parfum d'épices règne partout,  cela me donne envie d'édulcorer l'ambiance avec des recettes de douceurs.Dans la tradition de la cuisine coréenne, ou la cuisine asiatique en générale, le terme « dessert » n’existe pas, cependant, il ne manque pas de recette sucrée ! La gourmandise sucrée n'étaient pas seulement pour le plaisir, mais aussi le but médicinal.J'ai arrangé deux recettes authentiquement coréennes... [Lire la suite]
*Korean Fried Chicken (Poulet frit à la coréenne, yangnyeom-chikin )est une friture de poulet, imbibée d'une sauce saveur gochujang, sucrée-salée-pimentée aux pépites de cacahuète grillé. C'est ce genre de goûter fatale dont l'on craint de devenir addict. A chaque fois que je prépare « The other KFC », tout le monde y succombe. Je ne connais personne sortie indemne...Cette recette coréenne trouve son origine à un marché populaire à Inchon, près de Séoul, on peut donc le considérer comme « street-food », ce qui fait qu'il est bonne... [Lire la suite]

Sauce rouge: une histoire de Topokki, une histoire coréenne

Le topokki ou tteokpokki est un plat de pâtes de riz à la sauce pimenté au gochujang. Il est un des plats représentatifs de la Corée du Sud, pourtant il n'a qu'une soixantaine d'année d'existence. J'aimerais raconter une histoire de la Corée à travers ce mets rouge, car ce n'est pas par hasard que la Corée du « Sud » a aussi 60ans,depuis la fin de la guerre de Corée 1950-53.     Nouveau Topokki populaire rouge   Ruine, survivre et inventionEn 1953, dans un terrain vague à Séoul, une certaine Mme Ma était un de ces... [Lire la suite]
Jang-jolim, bœuf confit à la sauce de soja est un mets coréen, un des banchans les plus courants au pays. Son concentré de goût umamique et sucré-salé est unanimement aimé. Certainement il vous plaira aussi. J'aimerais commenter la particularité de cette viande de bœuf.Il lui manque une chose pour être la viande rouge : Le Sang. Dans la préparation préalable, elle est dégorgée, bouillie, lavée et rincée. Par conséquent, la viande laisse tomber la virilité - la force de sang, le vif de cru, ce qui est... [Lire la suite]

 

 

« Cheong » sirop fermenté de fruit (ou de légume) sans cuisson

  Le « cheong » désigne en coréen le sirop fermenté obtenu à partir d'un végétal cru. La fermentation démarre grâce aux enzymes et aux microbes présents naturellement dans les végétaux. Simplement macéré dans le sucre ou le miel, dispensé de la cuisson, le suc « vivant » se conserve longtemps tout en gardant les micro-nutriments du produit cru. Le processus de fermentation est semblable au vinaigre sauf que le taux de sucre est plus élevé.Le cheong a donc un aspect diététique intéressant, cependant, on le... [Lire la suite]

Kimchi-jjigae : kimchi & Porc, le couple d'enfer fait des plats faciles et plébiscités (3) : Ragout de kimchi

Ce billet est la suite de l'article sur « 4 plats les plus représentatifs à base de kimchi »:1. Le plus simple : Kimchi Jeon, ce sont des crêpes garnies (ou des galettes ?) - click pour la recette2. Le plus populaire à l'étranger : Kimchi Bokumbap est du riz sauté - click pour la recette3. Le plus snack : Kimchi Mandu, des raviolis - click pour la recetteLe quatrième, c'est ce que je vous présente aujourd'hui : Le plus populaire en Corée : Kimchi Jjigae, le ragout de kimchi.       Le ragout de kimchi, une... [Lire la suite]
Kimchi-mandu : kimchi & Porc, le couple d'enfer fait des plats faciles et plébiscités (2) : Raviolis au kimchi
Ce billet est la suite de l'article sur « 4 plats les plus représentatifs à base de kimchi »:1. Le plus simple : Kimchi Jeon, ce sont des crêpes garnies (ou des galettes ?) - recette ici2. Le plus populaire à l'étranger : Kimchi Bokumbap est du riz sauté - recette ici 3. Le plus populaire en Corée : Kimchi Jjigae (ou Chiggae) est un ragout, une véritable fondue à l'âme coréenne. - recette ici 4. Le plus snack : Kimchi Mandu, des raviolis. Dans les ruelles coréennes, les raviolis font un redoutable appâs pour mordre l’appétit des... [Lire la suite]
Comment facilement s'initier au kimchi ?On me pose des questions plus souvent sur comment en manger que comment en fabriquer.  Il est vrai que ce n'est pas évident de l'accommoder, si vous n'êtes pas un fan habitué. Alors, je vous propose 4 recettes de plats les plus représentatifs à base de kimchi et son éternel inséparable complément, du porc, simples à faire et aimés par (presque) tout le monde.   Partons léger. Oublions pour le moment le kimchi maison. On peut acheter du kimchi de choux tout prêt en épiceries... [Lire la suite]
Vu la température pas franchement chaude, il a été, ce dimanche passé, encore le temps de se réjouir d'un plat de feu mitonné en cocotte et baignant dans une sauce chaudement épaisse et relevée.       Vous connaissez peut-être le Bulgogi de poulet (le poulet à la sauce BBQ), il est un des plats les plus plébiscités aux restaurants coréens. "Dak-dori-tang", la recette d'aujourd'hui lui ressemble, sauf que la sauce est ici longue, en ragoût auquel participent délicieusement la pomme de terre, l'oignon et la... [Lire la suite]

 

Ttok-kuk : pour un nouveau départ blanc comme pâtes de riz à ce nouvel an lunaire

  Bonne année 2013 à tous ! C'est la lune qui nous souhaite.       Le nouvel an chinois est demain le 10 février. Je n'ai pas hésité d'entamer, avec un peu d'avance pour vous en parler, la soupe coréenne ttok-kuk, LE premier plat à prendre au matin de nouvel an.Bien que le rituel de nouvel an n'est qu'une répétition perpétuelle rotative, une révolution de saisons marque le rythme des êtres vivants et inspire le renouveau. Voilà pourquoi le matin du nouvel an, la soupe est blanche évoquant le nouveau départ.... [Lire la suite]

 

Gul kimchi : kimchi aux huitres : Mets d'hiver frais et iodé

  Joyeuses Fêtes à Tous !         Le kimchi et l'huitre.Les minéraux marins entrent en conversation alchimique avec les bactéries de légumes terrestres. Un enchantement aussi étincelant que rafraichissant. (S'il neige dehors, ce sera un comble cristallin...). La saveur s'épaissit.Le kimchi aux huitres est le kimchi hivernal par excellence. L'iode se révèle merveilleusement dans la fraicheur et l'acidulé de ce mets lacto-fermenté. S'il est bien fait et pétillant, ce sera plus rafraichissante qu'une... [Lire la suite]
Pareil que la variation infinie de risotto, le bibimbap (= riz mélangé) peut être décliné de mille façons. Aussi populaire et délicieux que celle du bibimbap représentatif coréen est le bibimbap aux pousses de soja. Ce légume-germe, nommé kongnamul, est une spécialité de la ville de Jeonju dont une autre spécialité n'est d'autre que ce fameux bibimbap que vous avez probablement déjà gouté à un restaurant coréen. Le bibimbap et les pousses de soja sont nés de même mère et vont en générale ensemble. Cependant, en raison de la difficulté... [Lire la suite]

Vous connaissez le bibimbap et le bulgogi. Et le japchai ?

Japchai (prononcez Jap-Tché, veut dire « Légumes Divers ») est un plat de nouilles coréen. Ses nouilles, appelées « Dang-Myon » sont fabriquées à partir du féculentsde patate douce et donnent une texture plus élastique comparée à celle de la farine.       La transparence de pâte est sa joliesse caractéristique.         Elaborées en Japchai, ces nouilles deviennent un des plats-trois-mousquetaires coréens avec le bibimbap et le bulgogi, partis en campagne pour... [Lire la suite]

Bulgogi de poulet sauce gochujang

"Bulgogi de poulet" à la sauce pimentée est un des plats qui ont la côte le plus aux restaurants coréens. Sa sauce est à la base de "Gochujang". Cette pâte de piments fermentée est douée à exciter le palais et marquer un souvenir relevé et acidulé faisant revenir vers elle. Je pense que la gochujang est le condiment coréen qui peut avoir du sucée hors son pays natal.  Le nombre d'entrée élevé  à mon blog par le mot clé "gochujang" le confirme.Alors, je fais mon chouchou ce doux diable rouge et ai l'intention d'aller en... [Lire la suite]

Bulgogi de porc : porc grillé au gochujang

BUL(feu) GOGI(viande), connu aussi sous le nom "Barbecue coréen" est un plat coréen de viande marinée, puis grillée. Toutes sortes de viande peuvent être employées. La sauce de marinade se varie selon le choix des épices et des herbes, et ce sur un fond de Sauce de soja (Ganjang), de Denjang (Miso) ou de Gochujang.   Ces 3 condiments fermentés, appelés "Jang" constituent l'âme de la cuisine coréenne. Au pays du Matin Calme, depuis la nuit des temps, les bactéries amicales sont au travail en silence pour enrichir la cuisine... [Lire la suite]

 

Galbi-Tang, pot-au-feu à la coréenne

Vous avez sans doute déjà remarqué que la soupe garnie occupe une large place dans la cuisine asiatique. Non seulement le légume, mais aussi la viande et le poisson se voient bien baigner succulemment dans un grand bouillon. La viande bouillie tendre et son bouillon à la saveur généreuse en « Umami » sont aussi aimés que la viande rôtie ou grillée, des cuissons « concentrées». Lire la suite Une recette de « Tout baigne » ou « Tombée à l’eau », chacun son goût Et tout ça donne ça.

 

Nous savons la réponse de la devinette du Sphinx. L’homme est d’abord quatre jambes, puis deux jambes, et trois jambes ensuite. Autrement dit, la nature de l'homme est, d’abord frais, puis juste, et profonde ensuite. Le temps fait évoluer les choses.Tant mieux, c’est sous la même loi que le kimchi devient savoureux et finalement vieux. Le temps réveille les saveurs intimes et les fait sortir, et ensuite, c’est toujours le temps qui finit par emporter les goûts.Dans ces processus, être aux bons moments est l’art de l’umami. Ni trop... [Lire la suite]

Kim-nenguk : Frappant consommé coréen, prêt en 1min 30sec ! Glaçons & algues inside

Au billet dernier, je vous ai présenté une soupe froide au yaourt et aux algues. C'était une recette librement inspirée du kim-nenguk, consommé d'algues coréen. Ce mets rafraichissant est concocté des ingrédients simples, sans cuisson. ULTRA SIMPLE à faire etmais richement savoureux !   kim-nenguk   Le météo prévoit prochainement le temps estival. Une bonne entrée glacée réveillera les papilles de vos convives. Et le cuisinier est epargné de se transpirer devant le four. Un consommé idéale pour l'été : légère, plein... [Lire la suite]

Dubu jeongol : Tofu nageant dans le bonheur de partager

Le billet d'aujourd'hui fait partie de la série de « tofu moelleux » (lire Tofu en Asie ou Agedashi tofu, plat japonais, Mapo tofu, plat chinois). Pour finir la série, voici une recette coréenne de tofu avec du bouillon bien chaud.Nous profitons encore du temps doux en ce fin septembre, mais, mentalement nous préparons à l'air frais qui va arriver bientôt. Un bon plat chaud sera réconfortant, si le repas est partagé avec ceux que l'on aime, ce sera encore plus chaleureux.Les Coréens affectionnent particulièrement le style... [Lire la suite]
Il ne faut pas penser qu'une soupe claire et légère serait mince en goût.Les produits de mer sont particulièrement doués pour concocter des mets à la fois légers et riches en saveur, entre autres en saveur umami. Dans cette recette de soupe claire et aquatique, inspirée d'une recette coréenne "Gul kuk", les algues et les huîtres constituent un fond très sucré d'umami. Le filet d'anchois approfondit le goût, la sauce de soja encadre discrètement cette profondeur. Le goût de brocoli s'entend bien avec l'air iodé des huîtres. Une petite... [Lire la suite]

 

Bugak : friture la plus légère que je connaisse

Cette friture est extrêmement croustillante, car le produit frit est déshydraté à l'avance et sa pâte au riz gluant fait une texture qui se fond comme la mousseline en neige.L'absence de l'humidité permet d'obtenir non seulement la légèreté, mais aussi la stabilité du croustillant. Tandis que les beignets de produit frais demandent une consommation immédiate avant que l'humidité rende la panure molle, les bugaks restent croustillants même le lendemain en gardant dans une boite hermétique.       Bugak de betterave... [Lire la suite]

Kong-Jang, une recette à base de soja noir

Kong-jang est un confit sucré-salé de soja noir. Le noir de soja-noir et le noir de sauce-de-soja redoublent les bienfaits pour la santé. Soja noir et santé Dans la médecine traditionnelle en l'Extrême-Orient, le soja noir est classé comme un médicament. Agissant au niveau du rein et de la vessie, il est diurétique, améliore la vue, prévient la constipation et élimine les toxines.Les isoflavons, très présents dans le soja sont des molécules semblables à l'estrogène, l'hormone féminine, aident à diminuer les symptômes de la ménopause.... [Lire la suite]

 

 

Le Plat Cosmique - Bibimbap

Ce billet est la suite du précèdent  dont le sujet est « la pensée cosmique comme ingrédient culinaire » . Cette partie est la pratique de cet esprit,  je présente ici BIBIMBAP, un plat coréen composé du riz, de divers légumes, d’un peu de viande marinée et d’une sauce. Sa qualité diététique – l'équilibre  parfaite de légume, de céréale et de viande-  et gustative  séduisent de plus en plus d’étrangers. Les 5 couleurs représentant 5 éléments naturels- l’eau, la terre, l’air, le feu, la métal-elles sont... [Lire la suite]

 

Gyeranjjim : Flan salé & Tofu à la sauce de soja

Voici les recettes détaillées de la photographie publiée au billet précédent. Le terme "banchan" désigne les petites accompagnements autour d'un bol de riz et d'une soupe, forme basique du repas coréen. Sauté de tofu et champignons Le mariage du champignon et le tofu est un grand classique incontournable chez les végétariens. Sur le plan nutritif, le tofu apporte de la protéine, côté saveur, le champignon gouteux, associé avec la sauce de soja, leur succulence n'a pas à envier à la viande, umami miam miam ! Pour finir, une touche... [Lire la suite]
On dirait que l'image de « repas coréen », publiée en Avril est assez attrayante, puisqu'elle amène toujours pas mal de visiteurs sur mon blog. Cela m'a donnée l'idée de composer régulièrement un repas avec les contenus variés, sur les mêmes principes diététiques. Voici, donc une mes  tables récentes.         Les règles d'or du repas coréen sont suivantes (qui sont malheureusement, en Corée même, en voie de disparition, le mal bouffe est partout !), en les respectant, on peut s'amuser à... [Lire la suite]

Noeuds d’oignon nouveau au gochujang & Omelettes coréenne

Épice et doux, croquant et fondant, froid et chaud, ce plat plein de relief stimule les papilles. Idéale comme entrée ou comme amuse-gueule.Parallèlement, ce que je trouve particulièrement intéressant ici, c’est son rapport Effort-Effet. Les couleurs vives et les formes ludiques, l’ensemble produit une apparence assez sophistiquée, alors que la préparation est simple. Vous verrez comment facilement faire une jolie présentation avec de simples oigno

Kongouksou, Simple mais Riche - Bain Glacé de Pâtes à la Soupe de Soja

Les T-shirts aux manches courts se sont aperçus entre les rayons éblouissants de soleil.Le journal télévisé a déjà entamé les vues de plages d’été 2010 avec des gens qui se baignent. Les étals de marché se garnissent de plus en plus colorés et rafraîchissants. Ça fredonne dans l’air le bruit de saison gaie et chaleureuse.Même si les bémols ne manqueraient sûrement pas en ce mois de mai par quelques vents et  fraîcheurs, ma belle table s’habille déjà  en nape courte et débardeur. Ajouteriez-vous dans votre garde-manger de... [Lire la suite]
Terre d'Ouest, Vent d'Est. Ce titre veut vous emporter sur un air voyageur. Si j’ai commencé ce blog, c’était un lancement des bouteilles contenant des messages dans un océan d’Internet. Certains messages ont rencontré leur lecteur, certains sont revenus même avec une réponse.Ainsi est arrivée ma belle rencontre avec le blog «Du miel et du sel» et son auteur Marie-Claire. On y trouve une connaissance réelle et technique sur la cuisine profondément liée à la terre d’ici,  des vraies histoires sur la cuisine française… Bref, des... [Lire la suite]

Myeonlan-jeot : avertissement - Seulement pour les adultes

Ajout ultérieur: j'ai précisé la quantité de sel en Gramme au lieu d'en cuillère. Ce magnifique Oeufs de Poisson Fermentés (Myonglan-jeot) mérite les papilles  averties. Ceux qui reconnaissent un vrai goût d'adulte. Qu’est-ce qu’un goût d’adulte ?Savoir apprécier un goût passe aussi par l’apprentissage. Sans volonté, sans curiosité, sans imagination, la capacité gustative reste enfantine et limitée. Et cela très souvent avec des préjugés. Je ne dirais pas que c’est catégorique mais assez fréquemment, cette réserve marque aussi... [Lire la suite]

 

Posté par Luna k