06 déc. 2014

Cendrella : Mozzarella cendrée saumurée

  Cendrella n'est pas elle.     Ni mignonnement sucrée comme le cupcake.     Cendrella est ici.   C'est une mozzarella cendrée, elle est salée (mais elle n'est pas sale) et fermentée.     Certes, moins glamour que Cendrillon, Cendrella n'en est pas moins fantastique !Elle s'en fiche d'aller au bal, se sent bien dans son cocon saumuré.Une jolie robe ? Non, belle ainsi dépouillée,surtout bonne, grâce à la longueur en bouche plus longue que la traine de la robe bleue.   ... [Lire la suite]

03 nov. 2014

Cheonguk-jang (Natto), soja fermenté sans ferment

Nombreux d'entre vous m'ont demandé la recette du natto maison. J'ai cependant hésité de la montrer sachant qu'il n'est pas facile de trouver le ferment du natto, souche de Bacillus subtilis var. natto. (Personnellement je m'en procurais lors des voyages au Japon.)Aujourd'hui, il y a une bonne et une moins bonne nouvelle à vous apprendre.La moins bonne nouvelle est la suspicion sur les bactéries utilisées à la fabrication du natto (par exemple, Bacillus subtilis var. natto), elles ne seraient pas si innocentes que l'on croit, mais... [Lire la suite]
27 juil. 2014

Ni cru Ni cuit : Le globalisme contre le globalisme, le passé pour le future

Savez-vous ce que c'est ni cru ni cuit ?Le fermenté ! Oui, bonne réponse. Mais, "Ni cru ni cuit" est aussi un livre sur la fermentation.Beaucoup d'entre vous s'intéressent à ce sujet et viennent lire les recettes liées dans mon blog. Alors, je vous présente aujourd'hui ce livre où sent bon la fermentation.     "Ni cru ni cuit" n'est pas un livre de recettes (bien que quelques unes indiquées). Mari-Claire Frédéric, son auteur nous invite au voyage aux quatre coins du monde à travers les aliments fermentés chez les... [Lire la suite]
Posté par Luna k à 17:50 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 juin 2014

Fromage de tête de poisson & Bugak d'algues

Il m'arrive de temps en temps de faire de bonne affaire en allant au marché. Par exemple, regardez ce butin que j'ai ramené chez moi.          N'ayez pas peur, il n'est pas si méchant comme il en a l'air. Tout contraire, incroyablement gentil et doux. Une grosse tête de colin comme ça à 1,50€, n'est-ce pas un prix incroyablement doux ? La preuve de la douceur, environ 600g de la chair récupérée après la cuisson. C'est vraiment un cadeau.D'autant plus, la tête est une partie qui a plus de goût que le... [Lire la suite]
01 mai 2014

Yubiki : Ce qu'il y a de plus profond dans l'homme, c'est la peau. Quant au poisson?

Le coin où je ne me suis jamais intéressée chez un poissonnier, c'est le rayon des filets. Dans le poisson, le goût le plus profond est dans la peau ! Sans oublier la tête, ses joues et son suc gouteux pour le bouillon. Chez les poissons plats, comme sole, flétan ou limande, la chair attachée sur les arêtes dorsales est la la partie la plus appréciée (Engawa). Les abats de certains poissons sont vraiment délicieux. Se priver de tous ces chances en se limitant au filet, c'est triste. De plus, la consommation de produits entiers nous... [Lire la suite]
Posté par Luna k à 22:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 avr. 2014

Risotto printanier aux pétales de radis rose séché

  Le printemps arrive, on songe de donner du teint rose à notre table. Et le radis rose se propose tout pimpant.Toi, on t'adore, veux-tu venir avec moi ? il dit oui. (il n'est pas tres difficile en générale.)     Alors croquez-le cru ! Délicieux, il apporte la fraicheur des primeurs qui nous manquait tant pendant le long hiver. Ainsi nous connaissons bien des recettes de radis rose cru. Mais pourquoi pas ne pas s'intéresser à ses versions cuites. Cela ne fera que diversifier nos menus printaniers.Le radis cuit,... [Lire la suite]
Posté par Luna k à 15:41 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

19 févr. 2014

Le respect des produits

    Le respect des produits On cite souvent cette expression quand on parle de la cuisine asiatique, surtout des cuisiniers japonais. Oui, « le respect des produits » rime bien avec l'air du temps ; l'alimentation saine, l'écologie, le terroirs, le locavorisme etc.Alors, qu'est-ce que exactement le respect du produit ? La réponse est simple, respecter le matériau à cuisiner. Mais que veut dire ici respecter ? Concrètement, comment respect-on une carotte par exemple?  Question culturelle Selon la pensée... [Lire la suite]
Posté par Luna k à 09:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,
08 nov. 2013

La meilleure façon de conserver des herbes aromatiques : Bâton pré-portionné d'herbe congelée

Quand on achète une botte d'herbe aromatique, souvent la moitié finit dans la poubelle ou perd son parfum. Il n'est pas economique non plus d'en acheter à chaque fois que l'on a besoin juste d'une petit pincée. On aimerait aussi avoir la liberté d'utiliser l'herbe que l'on veut au lieu de sentir la culpabilité à cause de la botte achetée hier, de coriandre qui reste quasi entière et est en train de se flétrir dans son frigo.Alors, on est tenté d'utiliser les herbes séchées ou surgelées, mais, personnellement, ni l'un ni l'autre n'a... [Lire la suite]
Posté par Luna k à 17:37 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :
21 oct. 2013

La viande in vitro et la parade des visionnaires sans vision

Ce qui était réellement phénoménal dans l'émission « Viande in vitro » passée au 8 octobre sur Arte est plutôt la parade des protagonistes que la viande in vitro elle-même, chose pouvant être utile sous certains conditions hors consuméristes. Convaincus d'être visionnaires, ces fanfarons démontrent fièrement leur solution "révolutionnaire" qui permettrait à satisfaire 9 milliards de bouches désireuses de croquer la viande dans l'avenir. Barquettes de viande dans un supermarché / Mychele Daniau AFP/Archives (source ici)Le... [Lire la suite]
Posté par Luna k à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 sept. 2013

Ils vendangent, elles vendangent, je kimchi, et vous

Êtes virtuellement invité la table de Diogène.M. Diogène dont je profite le nom et à qui je ne paye pas de royaltie pour l'utilisation, est pourtant un « mondialiste » hardi qui a proclamé que « je suis citoyen du monde ». Or, si ce globaliste avant l'heure aurait vu la tournure de notre globalisme actuel, il aurait été retourné dans son tonneau et plus jamais ressorti... Ce blog « Le table de Diogène est ronde », selon l'esprit du citoyen mondialiste, pense qu'il convient de pratiquer le localisme. Lors... [Lire la suite]