15 oct. 2016

Devancez le temps pour aller en slow vers la fin

...de l'année 2016. C'est aujourd’hui qu'il faut agir. Commencez déjà vos pains d’épice slow avec moi.


L'histoire remonte à l'année dernière  : J'avais l'intention de tester une recette de pain d’épices à l'ancienne, laquelle consiste à maturer la pâte durant plusieurs mois grâce au miel et ses enzymes. Une petite durée de 3 mois avait été prévue lors du lancement. Puis par manque du temps, je me suis dit de le prolonger encore 3 mois. Le temps passait sans faute, mais je n'avais pas assez d’appétit en sucrerie et je me suis dit de voir plus tard. Près de 9 ou 10 mois de maturation, j'ai quand même jeté un coup d'oeil, la pâte embaumée du miel reste en apparence intact sauf la couleur assombrie légèrement, mais toujours personne qui manifestant l'envie de pain d’épices, ni moi et ni personnes autour. On était en été. Alors la pâte arrive vers son premier anniversaire, et là, je me suis avertie que ce n'est pas bien de garder une momie dans la maison. Ça occupe la place pour rien. Mais, je ne savais pas si elle est toujours en forme, et hésitais de jeter ou passer au four. J'ai pris la décision en la goutant crue. C’était bon, rien de malicieux  ! Finalement mon pain d’épices d'une année a été délicieux.

Sa texture me semblait effectivement plus fondante et digeste après cette longue affinage. Ce n'était pas une grande différence par rapport au pain d'epice "instantané" (qui obtient sa texture grâce à la présence de la levure chimique) néanmoins, il y a avait quelque chose de plus agréable en gout. Etait-ce un désir de justifier mon investissement (quand bien même je n'ai fait que l'abandonner)  ?

Cela ne m'empêche pas d'avoir l'envie de refaire cette expérience du slow, cette fois-ci avec vous.
Il ne nous reste pas beaucoup de temps avant les fêtes de fin d'année, certaines recettes s'exécutent en 2 mois, les autres 3 à 6 mois, voire 12 mois. Si vous préparez la pâte maintenant comme moi, vous avez au moins 2 mois pour la maturation. Pourquoi pas un honorable titre de «  slow  » à vos délices de noël  ? Elle est si simple à faire. C'est aujourd’hui qu'il faut agir.

 

IMG_0127-1

 

 

IMG_0327-1


Elevage de la pâte en la pâte-mère pour le pain d'épice adulte  :
- Trouvez du miel non-liquide aux enzymes opérationnelles, «  non pasteurisé  », celui qui n'a pas été passé au traitement thermique, il se vend aux épiceries biologiques.
- Choisissez la farine, de blé, de seigle ou le mélange de deux (mon choix est la farine de seigle, style Reims)
- Mélangez le miel et la (les) farine(s) en proportion de 1:1 (par exemple,1kg de farine pour 1kg de miel) jusqu'à l'obtention d'une pâte bien homogène (c'est assez musculaire comme travail. J'ai dû pétrir divisé en plusieurs morceaux)
- Mettez dans un récipient fermé et laissez mûrir 2 à 12 mois à l'endroit frais (Je le laisserai à température ambiante comme mon premier essai, ça ne m'a pas posé le problème, et en générale les enzymes sont plus actives au chaud)

Si vous le faites, saluez à votre pâte de ma part avant d'entrer long repos et revenez à ce blog dans 9 semaines.

Posté par Luna k à 18:24 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur Devancez le temps pour aller en slow vers la fin

    bonjour
    je vais essayer comme pour toutes vos recettes
    la question que je pose c'est :faut-il le faire cuire après cette longue maturation si oui comment et combien de temps
    merci

    Posté par soniatsen, 16 oct. 2016 à 15:53 | | Répondre
    • Oui bien sûr, le pain d’épices sera cuit comme n'importe quel autre pain d'epice. La cuisson dépendra de la quantité de la pâte et le type de gâteau, en pain ou en biscuits, 10 à 50 min.
      Je détaillerai quand la maturation est fini dans un nouveau billet un peu avant noël.
      A bientôt donc !

      Posté par Luna, 16 oct. 2016 à 17:29 | | Répondre
  • Après l'ail noir, voilà la momie pain d'épices...à tester c'est marrant comme idée. J'imagine qu'il se passe une fermentation naturelle...Slowwwww, ça me plaît bien.

    Posté par Alannie, 17 oct. 2016 à 15:02 | | Répondre
    • La fermentation est un processus avec les microorganismes vivants, alors que dans cette recette, il s'agit surtout des actions des enzymes;
      Mais bon, étant donné qu'il y ait quand meme un peu d'humidité dans le miel, qui c'est ? Peut être il y de la fermentation...?

      Posté par Luna k, 26 oct. 2016 à 17:50 | | Répondre
  • Je viens de découvrir votre blog, fantastique !!! Cette recette de pain d'épices rappelle les longues fermentations d'antan , j'adore, à essayer, bise, bon dimanche 😊

    Posté par elodiesucree, 23 oct. 2016 à 08:59 | | Répondre
    • Merci Elodie pour le commentaire,
      Voilà j'ai expliqué ci-dessous brievement la différence de la fermentation et la réaction enzymatique;

      Quoi qu'il en soit il sera bon !

      Posté par Luna k, 26 oct. 2016 à 17:52 | | Répondre
  • Je découvre ce début de recette ... il me laisse pantois ! 12 mois !
    Juste une question, à quel moment interviennent les épices ?

    Posté par Teuienne, 06 déc. 2016 à 13:19 | | Répondre
Nouveau commentaire