03 déc. 2012

Kongnamul Bibimbap ( Bibimbap aux pousses de soja)

Pareil que la variation infinie de risotto, le bibimbap (= riz mélangé) peut être décliné de mille façons. Aussi populaire et délicieux que celle du bibimbap représentatif coréen est le bibimbap aux pousses de soja. Ce légume-germe, nommé kongnamul, est une spécialité de la ville de Jeonju dont une autre spécialité n'est d'autre que ce fameux bibimbap que vous avez probablement déjà gouté à un restaurant coréen. Le bibimbap et les pousses de soja sont nés de même mère et vont en générale ensemble. Cependant, en raison de la difficulté de provision, hors Corée, les bibimbap manque souvent de ce légume.

 

 

kongnamul bibimbap

 

 


A votre santé ! Le kongnamul a été autrefois une des plantes médicinales inscrites à la pharmacopée. Elle est bourrée de vitamine B, C (meilleure concentration au 5eme jour ) et des oligo-éléments. La « tête » est particulièrement nutritive, surtout riche en protéine. Les racines comprennent de l'acide aspartique, terminator de toxines. Tout cela 30kcal par 100g !
En France, on les trouve parfois aux épiceries asiatiques, mais, tout le monde peut les faire germer chez soi en 6jours. (voir comment germer le soja).
Ces germes ressemblent un peu aux pousses de haricot mungo, mais plus de tenu à la cuisson, plus de goût noisetté, de texture plus croquante et plus nutritifs.

 

 

IMG_1022



Voici la recette de Kongnamul Bibimbap, délicieuse, légère, végétarienne et ultra bénéfique pour la santé.

Ingrédients pour 2 plats format copieux n'ayant pas besoin d'entrée ou 3 plats normaux
Riz aux pousses de soja
300g de pousses de soja (vous êtes très légume ? Alors, 400g !)
250g de riz (rond en preference)
150g de champignon de paris éminces
200ml d'eau (ou bouillon de légume ou de viande)
2 C à café d'huile végétale
2 C à café de vinaigre de riz (ou de cidre ou de citron)
Sauce
5 C à café de sauce de soja
4 C à café de huile de sésame grillé (ou de noix)
2 C à café de vinaigre de riz (ou de cidre ou de citron)
2 C à café de miel (ou de sucre)
1-2  C à café de poudre de piment
2 C à café de sésame grillé pilé
1 C à café d'ail écrase
2 C à Soupe de blanc de poireau haché très finement
Poivre
(options très recommandés) 1 C à café de mélange de graine de coriandre, poivre sichuan et zeste de citron

IMG_1048Préparation
-Mêlez tous les ingrédients de la sauce et laissez s'entre-infuser
-Rincez les pousses de soja et bien égouttez
-Lavez le riz et laissez égoutter dans une passoire 10min
-Sautez brièvement (1min) les champignons dans une casserole avec un peu d'huile végétale et salez, poivrez
-Ajoutez le riz, l'eau et le vinaigre
-Couverez dessus des pousses de soja
-Fermez bien le couvercle et mettez sur le feu assez fort
-Dés l'évacuation de vapeur vigoureuse (ça m'a pris environs 5min), baissez le feu très doux (n'ouvrez pas le couvercle)
-Au bout de 12min depuis le début de cuisson, éteignez le feu
-Mêlez délicatement, mais rapidement le riz et les pousses à l'aide d'une spatule en bois
-Recouvrez et laissez reposer 5min
-Servir dans de grands bols, nappez la sauce et mêlez joyeusement
Bonne appetit !

Posté par Luna k à 16:26 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


Commentaires sur Kongnamul Bibimbap ( Bibimbap aux pousses de soja)

    Qu'est-ce que ça vaut avec des germes de soja non frais (conserve) ? A un moment j'en trouvais mais plus maintenant. Au prochain raid en supermarché asiatique...

    Posté par tiuscha, 26 janv. 2013 à 18:32 | | Répondre
    • Vous êtes sûre qu'elles soient du soja en conserve ? Pas du haricot Mungo ?
      En tout cas, les deux fonctionnent au bimbimbap. On s'attendra seulement au gout et la texture pas tres enchantants...
      Je vous conseille tout de même les pousses " frais". Si vous ne trouvez que de pousse de Mungo, c'est tres bon aussi ! Dans ce cas, raccourcissez le temps de cuisson.

      Posté par Luna k, 27 janv. 2013 à 10:23 | | Répondre
  • Testé et approuvé, c'était vraiment très bon Avec des pousses de soja maison, effectivement, rien à voir avec les conserves de mungo !

    Je me demandais si on pouvait le faire au rice cooker du coup, j'en ai ramené un très perfectionné de Corée ( Cuckoo...en plus il parle!) mais j'ai peur de finir avec de la bouillie étant donné qu'il lui faut très peu d'eau pour cuire le riz.

    Merci pour cette recette !

    Posté par Alienor, 09 sept. 2013 à 20:07 | | Répondre
    • Merci Alienor d'avoir essayé la recette.
      Vous avez cuckoo ! Effectivement tres bonne appareil. Chaque fois je la vois (en Corée, je n'ai pas ici), j'ai l'impression de voir une station spatiale dans la cuisine, surtout la nuit, avec la voix en plus...
      Oui, ça peut se faire à l'auto cuiseur, toujours avec un peu moins d'eau que d'habitude (85%). Mais par contre, ça risque de ramollir les posses. Dans ce cas
      on cuit d'abord les pousses dans un bouillon et on cuit le riz avec ce bouillon sans pousses. On reintégre les pousses dans le bol.

      Posté par Luna k, 09 sept. 2013 à 23:38 | | Répondre
      • Oui, cuckoo c'est un vaisseau spatial, c'est exactement ça, je fais un voyage dans les étoiles à peu de frais Ca doit surprendre les voisins le soir !

        Effectivement, c'est une très bonne idée, la cuisson en deux temps, j'essaierai la prochaine fois.

        Merci encore pour ce blog, j'ai rarement vu une approche de la nourriture aussi pertinente et enrichissante. Pour le corps, l'esprit, pour l'éloge de la lenteur...J'y pense à chaque fois que je regarde mon pot de kimchi qui macère tranquillement !

        Posté par Alienor, 11 sept. 2013 à 16:34 | | Répondre
        • Vive les bactéries !

          Posté par Luna k, 14 sept. 2013 à 00:09 | | Répondre
Nouveau commentaire