09 nov. 2014

Soupe de haricot au cheonguk-jang (natto) vous bétonne contre le froid

Le temps se rafraichit, voilà bon moment pour s'offrir une nouvelle écharpe chaude et des gants élégants. Au fait, il n'y a pas que le garde-robe qui suit les saisons. Je me suis également garnie de nouvelles vaisselles inspirant de la chaleur et du manger consistant.

 

soupe cheonguk-jang


Par quoi je peux bien inaugurer ce joli bol rustique ? Un plat bien chaud, aux couleurs de la terre d'hiver et du foin, par exemple ? ça tombe bien, la recette du billet précédent y ferait bien quelque chose de beau.

Le cheonguk-jang (natto coréen) est un bon ingrédient pour une soupe réconfortante de ce genre. Ses bactéries lactiques vous bétonnent le ventre (nettoyage de toxines, amélioration du métabolisme), ses polysaccharides vous renforcent le système immunitaire. Nos amis bactéries contre les méchants virus, ils nous protègent de la grippe ou du rhume.

 

 

soupe cheonguk-jang1

 


Pour profiter pleinement du bienfait du cheonguk-jang, il faut manger les bactéries vivantes. La chance est que sa principale bactérie, bacillus subtilis, peut supporter la chaleur de cuisson. Bon, il ne faut pas quand même chauffer longuement, mais en ajoutant à la fin de cuisson, nous pouvons avoir le goût cuisiné, en fusion avec d'autres ingrédients et le nutritif reste efficace. Pour ceux qui aimeraient profiter de l'atout santé de ce soja fermenté, mais son aspect filant est repoussant, cette méthode d'intégration à un plat en cuisson rapide peut faciliter la degustation.

 

soupe cheonguk-jang2

 


Le goût final sera bien moins prononcé que le cheonguk-jang cru. Il donne une longueur de goût intéressant, genre fromager s'il a été fermenté 2 ou 3jours jusqu'à ce qu'il sent légèrement ammoniaque (Quand c'est cru. Une fois intégré dans la soupe, on ne le sent pas).

Pour satisfaire mon penchant pour le fermenté, j'ai utilisé la saumure lacto-fermentée (ici, la pomme) à la place du vin blanc.

 

soupe cheonguk-jang3

 

 

 

*****


Soupe de haricot coco au cheonguk-jang (recette végétarienne)
Ingrédients pour 3-4 plats
200g de haricot coco (ou d'autres haricots)
120g de branche de cèleri, coupée en dès de 1cm
70g d'oignon blanc (tête et vert), coupée en dès de 1cm
40g de sauce tomate concentré
80-100g de cheonguk-jang (recette ici)
Une grande carotte, coupée en dès de 1cm
1 c à soupe de sauce de soja (sauce de soja claire de préférence)
3 c à soupe de vin blanc (ou jus de légumes lacto-fermentés)
2-3 c à soupe d'huile d'olive
1 grande gousse d'ail hachée
Sel et poivre
Une feuille de laurier
Eau
Herbe aromatique haché : persil ou feuilles de cèleri
Piment rouge séché, émincé à l'aide des ciseaux
(Option) il sera bon aussi avec de la saucisse de votre choix

-trempez les haricots dans l'eau à la veille
-commencez à les cuire avec le laurier et deux pincés de sel dans de l'eau couvrant largement, à couvert (casserole fond épais conseillé), feu fort jusqu'à l'ébullition, puis feu doux
-quand les haricots sont assez cuits, ajoutez la sauce de tomate, la sauce de soja, l'ail et 1 ou 2 c à soupe d'huile
laisser continuer à cuire, à couvert, sur feu doux
-dans une poêle, mettez une c à soupe d'huile olive et sautez 1ou 2 min la branche de cèleri, la carotte et l'oignon (la saucisse aussi si vous mettez) sur feu moyen-fort
-salez, poivrez, puis, jetez ces légumes sur les haricots
-déglacez la poêle avec le vin blanc et versez-le sur les haricots
-rectifiez la quantité d'eau et l'assaisonnement et laissez cuire jusqu'à la consistance bien fondante
-juste avant d'éteindre le feu, incorporez le cheonguk-jang et remuez pendant 30sec sur feu doux (90-100°c)
-servez dans les bols et mettez votre herbe aromatique
La soupe est délicieuse avec quelques pépites de piment séché !

 

Posté par Luna k à 18:46 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


Commentaires sur Soupe de haricot au cheonguk-jang (natto) vous bétonne contre le froid

    j'adore ta r7 bizzzzzzzzzzzzzz

    Posté par recette ultratop, 09 nov. 2014 à 22:31 | | Répondre
    • Merciiii, r7 ultratop !

      Posté par Luna, 11 nov. 2014 à 21:27 | | Répondre
  • Bon, je suis convaincu : je vais essayer de faire fermenter ça. Mais c'est surtout une excuse pour dire que le bol est superbe.

    Posté par Senbei, 15 nov. 2014 à 14:01 | | Répondre
    • Un bon manger dans un beau contenant, c'est du bonheur !

      Posté par Luna, 15 nov. 2014 à 22:17 | | Répondre
  • Donc quand je mange du nato décongelé, les bactéries ne sont plus du tout actives, alors ? : ////

    Posté par christelle, 03 déc. 2014 à 10:08 | | Répondre
    • ça dépend de la façon.
      Décongeler naturellement, soit sous la température ambiante ou au frigo, ne fera pas mal aux bactéries. Chauffer doucement au dessous de 90-100°c (pas trop longtemps) est aussi ok.

      Par contre, la décongélation au four à micro-onde, je ne sais pas trop...
      Comme il s'agit des ondes spéciales, je préfèrerai de ne pas utiliser.

      Posté par Luna, 03 déc. 2014 à 14:21 | | Répondre
  • Ok merci bcp, je décongèle toujours à température ambiante, ouf !! ))

    Posté par christelle, 04 déc. 2014 à 19:30 | | Répondre
Nouveau commentaire