20 nov. 2012

Arborio, Miso et Nori : Risotto du Mariage à l'italienne

Pendant mes recherches sur l'origine du soja fermenté pour le billet précédent, je me suis cassée la tête, et désabusée de constater de différents arguments en pêle-mêle entre les pays concernés.
Chacun arrange avantageusement leur version historique, si patriotique, prêt à (s')inventer les histoires.
Pour me moquer de ce zèle patriotique pitoyable, j'arrange un petit mariage qui dit « non ».
Non à la propagande. Le miso marié au risotto, je pense au « Mariage à l'italienne » où on ne sait pas qui est le descendant du père. Peu importe son origine, un plat tout bonnement délicieux.

 

 

IMG_1015

 

Je l'ai accompagné du kimchi au curcuma*, une option à recommander

 


*la recette à venir
Risotto au Miso aux algues Nori
200g de riz arborio
35-45g de miso (japonais en préférence, c'est plus sucré)
600-700ml d'eau
1feuille de algue nori (kim)
100ml de vin blanc
100g d'oignon haché grossièrement
50g de beurre
50g de parmesan
poivre, sel

-Lavez rapidement le riz et égouttez-le
-Grillez le nori (kim) en effleurant rapidement  sur les flammes de feu (ou une plaque très chaude), puis découpez-le en lanière 3-5mm (voir les details du kim grillé)
-Fluidifiez le miso avec 2 Cà Soupe d'eau
-Sur feu moyen, faites revenir l'oignon dans un casserole avec le moitié du beurre
-Des qu'il devient un peu transparent, ajoutez le riz  et remuez pendant 1-2min.
-Versez le vin, remuez 1 min
-Baissez le feu légèrement, versez 1 tiers d'eau et la moitie du miso, tout en remuant le riz
-Versez de l'eau restante au fur à mesure que le riz absorbe de l'eau, tout en remuant le riz
-Environ 15min passé depuis début de cuisson, le riz est fondant et ferme à l'intérieur
-Mettez les algue (bien reparti, sinon, ils s'entremêlent), le reste du beurre et du miso, mêlez le tout
-Ajoutez le parmesan et liez et poivrez
-Servez chaud

Posté par Luna k à 23:34 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Arborio, Miso et Nori : Risotto du Mariage à l'italienne

  • Une très belle métaphore.

    Posté par jojo, 21 nov. 2012 à 10:23 | | Répondre
  • Hé, on peut dire que le père est Marco Polo . trève de plaisanterie, il y a beaucoup de ressemblances entre la cuisine chinoise et itaienne. Pas seulement dans le riz et les spaghetti, non. Les soupes à base de bouillon comme le minestrone, Le fait de faire revenir rapidement les ingrédients à la poêle, les crevettes frites, le foie de veau à la vénitienne... la colatura di alici...

    Ce risotto doit êrte délicieux, et très umami !!!

    Posté par Marie-Claire, 21 nov. 2012 à 11:58 | | Répondre
  • Marie-Claire,
    Marco Polo père, comme quoi le voyage rend les hommes fertiles !
    Oui, ce risotto est evidement tres prononcé du umami.
    C'est vrai qu'il y a drolement des ressemblances entre la cuisine italienne et la chinoise (ou l'asiatique). Par exemple, je trouve que les pains italiens ont, comparés aux pains d'autres pays européens, une consisitance proche de la pâte de riz, tres humide. Certaines pâtes de pizza que j'ai mangé en Italie ont été bien souples (bien que l'extérieur est bien grillé) et elastiques presque commme pâte à base riz.

    Posté par Luna k, 21 nov. 2012 à 23:26 | | Répondre
  • Je lui dis oui à ton mariage qui dit non !

    Posté par Patrick Cadour, 22 nov. 2012 à 15:10 | | Répondre
    • Qu'Ils vécurent heureux et qu'ils aient beaucoup d'enfants !

      Posté par Luna k, 23 nov. 2012 à 00:22 | | Répondre
Nouveau commentaire